L'horizon souligne l'infini (V.HUGO)

Inforade Toulon est un site gratuit destiné à l'information sur le nautisme, aux clubs, aux professionnels ainsi qu’à la presse .
Toutes les publicités sur ce site sont gratuites

©2020 Inforade Toulon                        conditions générales d'utilisation                       mentions légales

CATAMARAN BLACK LION AUTOUR DU MONDE
✍16 mai, nous venons de prendre une bouée près de l’îlot Bambo, 12º55'849 S ; 45º11'886 E, le troisième mouillage que nous faisons depuis que nous sommes arrivés à Mayotte. Le premier aux abords de la côte nord-ouest de Dzaouzi, à petite Terre, pratique pour nous repréparer à l’autarcie, nous a accaparé trois semaines et nous a permis d’en apprendre un peu sur cette ile surnommée « l’île hippocampe » du fait de sa forme vue du ciel.
Plus petit département d’outre-mer français, il est largement peuplé. À titre comparatif, la Nouvelle-Calédonie, collectivité française de 18 575 kilomètres carrés compte environs trois cent mille habitants alors que les 376 kilomètres carrés de Mayotte en comptent autant voire plus ! Avec une immigration clandestine importante venant des Comores, l’île recense plus d’un habitant sur deux de moins de 20 ans. Malheureusement, les rumeurs sur ce 101e département français sont bien souvent négatives et pour cause, la délinquance d’après les multiples histoires, est ici un vrai fléau, une façon de gagner un peu d’argent facilement et de s’en sortir surtout pour les mineurs… Ce qui entraine une insécurité tangible à Mahoré. Nous en avons été témoins trois jours après notre arrivée avec le vol du moteur de l’annexe de notre voisin ! Une fois au courant du problème, avec un peu de bon sens et de précaution, les dégâts peuvent être limités et le séjour peut se passer en toute sécurité. C’est pour cela que maintenant, notre hors-bord 15 Ch se retrouve automatiquement cadenassé à notre dinghy et au bateau !
La situation rouge de Mayotte prolongeant le confinement, nous avons pris l’option de bouger près des ilots, d’une parce que notre bougeotte nous a repris et de deux pour nous sentir plus libres. Aménagés de corps mort gratuits, les mouillages du lagon souvent profonds et proches de magnifiques récifs, nous offrent la possibilité de « snorkeler » et de découvrir une faune et une flore marine exceptionnelle. Les prises de vues sous l’eau passionnent mon capitaine qui ne se lasse pas de filmer les anémones phosphorescentes, les rascasses, langoustes et autres locataires récifal. Nous vouons également une petite partie de notre temps au nettoyage de plages. Ce n’est pas grand-chose, à peine une demi-heure par ci, une demi-heure par là mais c’est notre petite contribution pour essayer de sensibiliser !
Entre deux escales, seulement quelques milles, mais que c’est bon de naviguer, d’autant que l’alizé est à présent bien soutenu, ce qui fait chuter sensiblement la température et rend le climat doux et agréable.

CNIM, fleuron français de la mécanique de précision, est en vente
publication 07 mai, 2020 "Les Echos"

CNIM, originaire de Toulon et dirigé par la famille Dmitrieff depuis plusieurs générations voit le jour sous le règne de Napoléon III. Elle emploie aujourd’hui 2 600 personnes et est un des fournisseurs de premier rang de la Direction Générale de l’Armement en plus de disposer d’activités dans les escalators et l’incinération industrielle.
C’est également un fournisseur important du programme ITER, célèbre projet de réacteur nucléaire de recherche civile à fusion nucléaire. Particulièrement ancrée sur le territoire, l'entreprise est considérée comme un Opérateur d’Intérêt Régional pour la Région Sud via son site industriel de La Seyne-sur-Mer.


C'est un fleuron de l'industrie française qui vacille. Victime d'une cascade de faillites qui a touché son principal partenaire britannique, le groupe toulonnais CNIM a été contraint d'accepter la « recherche de repreneurs et/ou d'investisseurs pour permettre l'adossement ou la cession de ses activités à des tiers à même de valoriser au mieux ses actifs. » Ce sont les termes d'un protocole de conciliation présenté mercredi dernier au Tribunal de Commerce de Paris qu'a consulté « Les Echos ».  lire la suite

Les infos du nautisme

Un "port" à La SEYNE sur mer: Corniche Philippe Giovannini,
83500 La Seyne-sur-Mer.
photos : P.G.

AIDE À L’ACHAT DE VÉLOS À ASSISTANCE ÉLECTRIQUE (VAE)
TPM s’engage pour le vélo électrique

Dans le cadre de sa politique de mobilité en faveur des modes doux de déplacement, la Métropole TPM s’engage, auprès des particuliers et à hauteur de 25%*, pour l’achat d’un vélo à Assistance Électrique (VAE).

La Métropole TPM participe, conformément aux objectifs du Plan de Déplacements Urbains approuvé en 2006, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre en limitant l’usage de la voiture particulière.
Ainsi, dans le cadre d’une politique de développement durable pour inciter les habitants du territoire TPM à utiliser le vélo dans leurs déplacements quotidiens et participer à la réduction des déplacements effectués en voiture, TPM a institué un dispositif d’aide à l’achat d’un Vélo à Assistance Electrique (VAE).
Vous trouverez ci-dessous tous les documents nécessaires à la demande d’une aide :
La convention relative à l’attribution d’une aide à l’achat d’un Vélo à Assistance Électrique (VAE)
La demande d’aide à l’achat d’un Vélo à Assistance Électrique (VAE)
Un questionnaire mobilité

La classe Imoca a levé le voile sur La Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne, course de qualification au Vendée Globe inédite.

Le Covid-19 ayant eu raison de The Transat et de New York-Les Sables au printemps, la flotte du Vendée Globe aura droit à une course estivale inédite pour préparer le tour du monde en solitaire dont le départ est maintenu pour le moment au 8 novembre prochain. Les monocoques Imoca, dont la plupart vient tout juste de retrouver l’eau après le confinement, s’élanceront le 4 juillet prochain des Sables d’Olonne pour dix à douze jours de mer. Le parcours de 3600 milles les mènera notamment en Islande et aux Açores avant un retour en Vendée. La liste définitive des concurrents sera établie début juin pour cette épreuve inédite intitulée La Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne qui, au-delà de permettre aux marins d’éprouver leur bateau en configuration course, doit permettre à ceux qui ne l’ont pas encore fait de valider leur qualification pour l’Everest des mers.
Lire l'article sur sport 24

ROLEX MIDDLE SEA RACE, 40ÈME EDITION du 14 au 24 octobre 2020

En plein cœur de la Méditerranée, le parcours de la Rolex Middle Sea Race est réputé pour être l’un des plus beaux au monde et est souvent comparé à la Rolex Fasnet Race, ou la Rolex Sydney-Hobart, des courses de légendes qui se courent toutes sous la jauge IRC.
Elle est un véritable défi pour les équipages qui doivent régulièrement user de stratagèmes pour faire face aux conditions souvent changeantes et exigeantes.
Avec un départ et une arrivée à Malte, le parcours s’étend sur 606 milles nautiques et enroule la Sicile dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.
La flotte doit viser le détroit de Messine et passer les marques des îles Éolienne et du volcan Stromboli, filer à l’ouest jusqu’aux îles Egadi, redescendre plein sud vers Pantelleria et Lampedusa avant de rejoindre l’arrivée au port de Marsamxett.
Organisée par le Royal Malta Yacht Club, la Rolex Middle Sea Race a fêté cette année sa 40ème édition.

LA SOLITAIRE DU FIGARO 2020 NE SE DÉROULERA PAS AVEC «MOINS DE 25 MARINS»Par Martin Couturié - Le Figaro
Les organisateurs de l’épreuve mythique, qui doit s’élancer le 30 septembre, travaillent sur trois scénarios, dont un d’annulation. Décision le 15 juin.

Comme le Vendée Globe, prévu le 8 novembre prochain, la Solitaire du Figaro espère bien pouvoir s’élancer à la date initiale. Mais avec un départ calé pour le 30 août prochain en baie de Saint-Brieuc, soit deux mois plus tôt que le tour du monde, la plus ancienne course à la voile française voit le couperet, s'il n’est tombé, en tout cas sérieusement se rapprocher. Même si le déconfinement actuel peut lui donner de vrais espoirs...
L’équipe d’organisation d’OC Sport Pen Duick, menée par Alex Picot, a ainsi adressé un mail aux marins, à la fédération française de voile et aux partenaires pour leur indiquer qu’elle travaillait actuellement à trois scénarios : «Une Solitaire telle que prévue, en phase avec la réglementation du moment, une Solitaire réaménagé pour tenir compte de contraintes plus importantes et un événement annulé en cas d'un retournement de situation sévère et durable dans la mise en oeuvre du plan de déconfinement gouvernemental ou de réglementations trop lourdes pour permettre un déroulement de l'épreuve dans de bonnes conditions».

Mathieu Bech, chef du marché nautisme Cabesto « Pour la saison estivale, nous sommes prudents et flexibles »
Par Nathalie Moreau - Le Figaro Nautisme

Avec neuf magasins situés principalement sur la côte Méditerranéenne entre Cannes et Perpignan, et un à Brest, Cabesto a été sévèrement touché pendant ces deux mois de confinement. Entretien avec Mathieu Bech, chef du marché nautisme pour le groupe, qui nous parle des mesures mises en place en magasin, des ventes internet et de la reprise de l'activité.

Quelle a été la situation pour Cabesto durant les deux mois de confinement ? « Nous avons deux activités : une partie magasins physiques et une partie internet, avec Rue de la Mer. Nos magasins n’ont pas fermé à l’exception de Cogolin et Brest, car nous sommes en catégorie M, nous faisons de l’alimentaire. Donc même si cela ne représente qu’une petite partie du chiffre d’affaires, nous sommes restés ouverts, soit 8 magasins au début avec Brest, que nous avons fini par fermer car peu de fréquentation. Alors bien sûr avec des pertes très importantes, des effectifs réduits… »

Comment avez-vous préparé la reprise de l'activité ? « Nous avons travaillé pendant le confinement pour mettre en place dans les magasins les règles de distanciation, les gestes barrières, etc. avant tout pour nos collaborateurs. Nous avons mis en place une signalétique, revu les sens de circulation en caisse pour garantir les distances normées. Nous avons la chance d’avoir des gros magasins Cabesto entre 1 500 et 3 000 m2 qui peuvent accueillir un certain nombre de personnes et donc l’idée est d’avoir des magasins circulants, où l’achat est rapide, donc au maximum en libre service pour éviter le plus possible les contacts. Nous n’imposons pas le masque à nos clients mais nos équipes le portent, ou bien une visière, ou les deux. »
  lire la suite.....

OVID-19 Pandemic Forces Annulation du Championnat du Monde ORC / IRC 2020

Malgré une liste d'entrées solide, l'incertitude dans le transport maritime et les voyages entrave une forte participation internationale

Newport, États-Unis - Malgré une solide liste d'entrées des États-Unis et de l'étranger, et les efforts exhaustifs du New York Yacht Club ainsi que des organes directeurs pour les règles de notation ORC et IRC, la décision a été prise d'annuler l'ORC 2020 / Championnat du monde IRC, initialement prévu du 25 septembre au 3 octobre au New York Yacht Club Harbor Court à Newport, RI

"L'impact du coronavirus s'est fait sentir dans le monde du sport", a déclaré Christopher J. Culver, vice-commodore du New York Yacht Club. "Étant donné les défis liés à l'expédition de bateaux et d'équipes aux États-Unis depuis l'Europe et ailleurs et le délai requis pour que les équipes étrangères effectuent une course compétitive à ce titre mondial prestigieux, nous ne pensons pas qu'un championnat du monde représentatif soit possible. "

Le Championnat du monde ORC / IRC 2020 devait réunir les meilleures équipes de voile du monde entier pour s'affronter sur le Rhode Island Sound et la baie de Narragansett pour l'un des trois titres mondiaux les plus convoités. La régate aurait été notée en utilisant une combinaison des deux règles de classement les plus populaires dans le sport, l'ORC et l'IRC, et la course aurait été un mélange de courses autour des bouées et de parcours en mer plus longs.

Les Championnats du monde 2020 auraient été la première fois que cette régate se déroulait aux États-Unis en deux décennies, et l'intérêt précoce a dépassé les attentes, avec 50 bateaux de huit pays s'inscrivant à la régate avant que la pandémie COVID-19 ne mette la saison de voile au doute.

"Nous sommes reconnaissants aux organisateurs du New York Yacht Club pour tous leurs efforts pour attirer une flotte solide dans ce qui aurait été un événement mémorable", a déclaré Bruno Finzi, président d'ORC. "Cet enthousiasme pour les courses de handicap de haut niveau, nous l'espérons, se poursuivra aux États-Unis, et nous sommes impatients de soutenir de toutes les manières possibles dans la période post-pandémique à venir."

"Nous sommes attristés d'annoncer l'annulation du Championnat du monde ORC / IRC, prévu depuis longtemps fin septembre 2020 à la base de Newport du New York Yacht Club", a déclaré Michael Boyd, président du Congrès de l'IRC. "Un grand nombre de propriétaires et d'équipages seront très déçus par nos nouvelles, mais comprendront les nombreux défis posés par Covid-19 à la reprise de notre sport, notamment au niveau international. Nous avons également été conscients de la nécessité de faire une décision bien avant l'événement.

"Pendant un certain temps, nous avons travaillé avec une équipe dédiée du New York Yacht Club et nos homologues ORC pour assurer une régate mémorable et nous les remercions pour leur professionnalisme et leur amitié. Nous étions particulièrement enthousiastes à l'idée d'organiser nos mondes communs en Amérique du Nord et un endroit spécial. Nous attendons tous avec impatience le retour des yachts IRC sur les circuits de course en Amérique du Nord et de se réunir à Newport en des temps plus favorables.

Alors que le championnat du monde ORC / IRC devait être l'avant-dernier événement du calendrier de voile 2020 du New York Yacht Club, le club espère qu'il pourra organiser une poignée d'événements au cours de la seconde moitié de l'été et jusqu'au début de l'automne. Pour le programme le plus récent et les informations actuelles sur les régates, veuillez visiter le site Web du Club:
www.nyyc.org.

Quid du mouillage à moins de 54 nm de notre port ? Pour certains habitués du ponton qui ne veullent pas comprendre la réglementation.

Au large des plages et littoraux interdits au public, le préfet maritime a pris des dispositions pour renforcer ces interdictions justifiées par des motifs sanitaires.
Dans une bande de 500 mètres au large de ces sites, la navigation demeure libre. En revanche, l’arrêt et le mouillage des navires de plaisance, la mise à l’eau d’embarcations et d’engins nautiques depuis ces mêmes navires, la plongée sous-marine sont interdits.
C’est pourquoi, avant de prendre la mer, il convient de vérifier auprès de la préfecture du département concerné le statut juridique de la zone où vous auriez l’intention de mouiller.
L’interdiction de mouillage dans la bande de 500 mètres ne s’applique pas en revanche en cas de risque pour la sécurité des personnes ou du navire.
La pratique d’une activité de plaisance, quant à elle, est conditionnée par votre accès à la mer depuis votre département.
Si le préfet de votre département a autorisé la pratique de la plaisance, vous êtes autorisé à appareiller puis à naviguer dans tout l’espace maritime sans limite et conformément à la réglementation en vigueur. C’est le principe de liberté de navigation en mer et du droit de passage inoffensif pour les navires battant pavillon étranger.
En revanche, l’arrêt et le mouillage du navire, qui ne relèvent pas du principe de liberté de navigation, sont soumis à une restriction : l’arrêt et le mouillage du navire sont limités à un rayon de 54 milles marins autour de votre port d’attache, par assimilation avec la réglementation terrestre (100 km).
Attention : si des personnes débarquent du navire pour aller à terre, c’est la réglementation terrestre qui alors s’applique (100 km du domicile).
source : https://www.sngm.asso.fr

VILLE D' HYERES

Communiqué du maire de la ville d’Hyères
A la demande du maire d’Hyères, le Préfet du Var a modifié son arrêté concernant l’ouverture des plages à Porquerolles.
Désormais, les 3 plages principales, La Courtade, la plage d’Argent et Notre-Dame, seront ouvertes.
L’objectif est double :
- d’une part, de disséminer la fréquentation sur 3 plages au lieu d’une seule, ce qui permettra de faire respecter plus facilement les distanciations ;
- d’autre part, d’éviter que la navigation de plaisance, qui ne peut mouiller que devant une plage ouverte, ne s’accumule pas devant la seule plage de La Courtade.
Il va de soi que la commune va renforcer simultanément l’effectif du personnel communal de surveillance et accroître la mobilisation de la Police municipale. Des agents du Parc national de Port-Cros seront également présents.
En outre, par mesures de précaution, les équipes du Parc national ont procédé à une reconnaissance sur ces plages afin de relever l'éventuelle présence de nidifications d'oiseaux marins.
Aucune nidification en cours n'a été observée.

Les 10 commandements du plaisancier  de la part de la SNSM BANDOL

La plaisance est une activité de détente mais il ne faut pas pour autant la prendre à la légère.
Retrouvez ici une liste de conseils primordiaux à appliquer avant de prendre la mer et pendant la navigation.
Avant de prendre la mer
1. Vérifiez l’état du navire après hivernage et en particulier lorsqu’il s’agit d’une location pour éviter les mauvaises surprises.
2. Contrôlez les équipements de sécurité dont la place et le fonctionnement doivent être connus de tous afin d’être rapidement et efficacement utilisés.
3. Possédez des moyens radio VHF fiables et contrôlez-les
Grâce à eux, vous pouvez contacter les capitaineries, alerter les CROSS, parler avec les secours et être localisé par les sauveteurs. Si vous ne possédez pas de VHF faites le 196 sur votre téléphone portable pour alerter les secours.
4. Ayez toujours à bord de votre bateau pour votre survie : boisson, nourriture, pharmacie et vêtements de protection.
5. Prenez la météo avant d’appareiller : Météo marine, France Inter, Météo France ou messages du CROSS, indispensables pour prévenir les variations météorologiques rapides.
6. Renseignez-vous sur les conditions locales. Prenez contact avec la capitainerie.
Pendant la navigation
7. Le port du gilet de sauvetage doit être systématique.
8. Vous naviguez en famille : lors des manœuvres délicates, cantonnez les enfants à l’intérieur du bateau.
9. Mieux vaut être plusieurs personnes expérimentées à bord d’un bateau.  Montrez à chaque membre de l’équipage, s’ils ne sont pas compétents, comment mettre en panne, mouiller une ancre, utiliser la radio de bord et lancer un message de détresse
10. Restez à bord : ne quittez jamais votre bateau tant qu’il flotte ou votre planche à voile. En cas de problème, ils se repèrent plus facilement qu’un homme à la mer.

En permanente évolution, l'application Guides Escales du Bloc Marine, volume de référence des plaisanciers européens, est un outil majoritairement GRATUIT qui va vite se révéler indispensable pour vos navigations.
Vous y retrouvez aussi bien des GUIDES MARITIMES, orientés infos pratiques des ports, que des CARNETS DE VOYAGE axés sur la découverte et l'évasion ou encore des OUTILS DE NAVIGATION ET DE ROUTAGE pour organiser vos croisières.

Les services GRATUITS :
>> Les carnets de voyage :
Ils sont accessibles simplement depuis l'accueil : cliquez sur l'une des centaines de pins vertes disponibles et partez à la découverte de votre prochaine destination !
>> Les outils de navigation et de routage :
Planifier vos croisières, les enregistrer, les exporter ou les partager, tout est possible grâce à l'onglet "ROUTE" et sa fonctionnalité EASYROUTAGE® ! Vous y retrouvez également les conditions météo (hauteur de mer, vent et temps) attendues sur votre trajet.
Basculez simplement sur l'onglet "NAVIGATION" pour visualiser vos routes en mer.
Afin de parfaire le tout, un compas de route vous est également proposé.
>> Les news
Pour rester à la pointe en matière de nautisme, retrouvez tous les articles de Figaro Nautisme directement au sein de l'appli !

Sur ABONNEMENT, choisissez vos zones de navigation de prédilection et accédez à un contenu riche et actualisé en permanence :
>> Livre des feux et marées
>> Infos pratiques et contacts des ports
>> Mouillages et escales
>> Plans détaillés, cartes de localisation et atlas
>> Règlementation
>> Dossiers spéciaux
>> Zones de navigation disponibles : France, Sardaigne, Baléares et Petites Antilles
>> Offre découverte 48h
à partir de 5€49

- Avec les Guides Escales du Bloc Marine, naviguez informé et organisé -

Bien accompagné, informé et conseillé, vous naviguerez à votre aise, en toute sécurité.

REPRISE DE LA NAVIGATION DE PLAISANCE : ÉTAT DES LIEUX PAR DÉPARTEMENT
Rappel du contexte :

Le décret du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, pose une règle générale d’interdiction de la plaisance et des activités nautiques. Celles-ci, au même titre que l’accès aux plages, plans d’eau et lacs, ne peuvent à ce jour être autorisées localement que par le préfet de département sur demande du maire (voir notre premier point de situation en date du 15 mai).

MAJ 28/05 à 18h : à la suite des annonces du Premier ministre sur la phase 2 du déconfinement, les plages, lacs et plans d'eau seront de nouveau accessibles à partir du mardi 2 juin, et ce sur tout le territoire français, sauf restrictions locales. Même chose pour les voies d'eau intérieures (en zone verte). Le port du masque y sera obligatoire.

A noter également que les déplacements au-delà de 100 km seront de nouveau possibles à partir de cette même date, sans attestation, ni dérogation.

Etat des lieux de la navigation de plaisance par département :

Afin d'aider les professionnels, les plaisanciers et les pratiquants de sports nautiques à mieux s'y retrouver, nous entamons un travail de recensement des arrêtés préfectoraux pour chaque grande façade maritime et, dans la mesure du possible, pour les voies navigables intérieures.

Si cette liste a vocation à être la plus complète et à jour possible, nous ne pouvons en garantir l'exhaustivité. Nous vous invitons par ailleurs à participer à cet effort de recensement en nous envoyant les nouveaux arrêtés préfectoraux dont vous auriez connaissance, ou en nous signalant des éventuelles erreurs, à l'adresse covid-19@fin.fr.

Attention : nous attirons votre attention sur la forte disparité qui caractérise les conditions de la reprise. Si les arrêtés cités ci-dessous emportent autorisation dérogatoire à la règle d’interdiction, cette autorisation est rarement générale et absolue. Nous invitons donc les plaisanciers et les professionnels à lire attentivement le contenu de l'arrêté d'autorisation des activités nautiques et de plaisance les concernant afin de vérifier que leur commune est bien listée, et sous quelles conditions. En cas de difficultés, nous les invitons à se tourner vers les autorités maritimes et portuaires locales compétentes.

Précision : cette liste ne comprend pas les arrêtés spécifiques à l’accès aux plages, pour lesquels les données sont disponibles sur plusieurs sites internet de médias nationaux.

A l’issue de ce recensement, on constate une dynamique encourageante puisque l'ensemble du littoral métropolitain bénéficie aujourd'hui d'arrêtés. Toutefois, on observe une forte disparité d'un département à l'autre à la fois sur le nombre de communes "libérées" pour les plaisanciers (et les professionnels) et sur les pratiques nautiques autorisées ou non.

Et il est à noter que l'Outre-Mer reste majoritairement fermé à la navigation de loisir, même si des signaux positifs nous parviennent (en Guadeloupe et récemment en Martinique). Quant à la plaisance fluviale, elle commence à se libérer progressivement, avec un horizon de retour à la normale au niveau national pour la fin du mois. Dans un cas comme dans l'autre, l'équipe de la FIN attend des avancées décisives dans les prochains jours et suit la situation avec la plus grande attention.


Pour la région Sud-PACA :

Bouches-du-Rhône : navigation de plaisance autorisée sur touts les ports du littoral et sur l'étang de Berre dans les conditions de l'arrêté du 18 mai. Lire les précisions sur l'arrêté communiquées par le service des affaires maritimes du département.

Var : navigation de plaisance autorisée sur tout le littoral varois dans les conditions de l'arrêté du 15 mai.

Alpes-Maritimes : navigation de plaisance autorisée sur tout le littoral dans les conditions de l'arrêté du 15 mai.